Qu’est ce que le calorifugeage des canalisations ?

Souvent, lorsque les conduits d’eau chaude passent par une pièce non chauffée de la maison, l’acheminement de l’eau engendre des déperditions de chaleur. Pour éviter cette situation pouvant augmenter considérablement la consommation d’énergie, il faudra effectuer un calorifugeage des canalisations. Mais en quoi consiste cette opération et quel est son principal intérêt ?

Pourquoi réaliser un calorifugeage des canalisations ?

Le calorifugeage des canalisations est un procédé consistant à isoler les tuyauteries d’eau et de chauffage afin d’éviter les pertes de chaleur lors de l’acheminement de l’eau chaude vers la cuisine ou la salle de bain. En effet, bien souvent, la production d’eau chaude se fait dans des pièces éloignées et surtout non chauffées de la maison (cave, sous-sol…). Durant cet acheminement, l’eau va perdre jusqu’à 20 % de sa chaleur en passant par les canalisations sauf si ces dernières sont bien isolées. Ces déperditions ne sont pas seulement dues à une mauvaise isolation, mais sont également accentuées par la longueur des tuyaux. Plus la chaudière est éloignée des salles d’eau et plus les pertes de chaleur seront considérables.

Ces déperditions impliquent cependant une augmentation de la consommation en énergie ce qui entrainera sans nul doute une augmentation de votre facture d’où l’importance du calorifugeage. Généralement facile à mettre en place et peu onéreux, ce procédé vous permettra de réaliser des économies non négligeables en matière de dépenses énergétiques.

Sachez que les installations de chauffage ne sont pas les seules concernées par cette isolation puisqu’en réalisant un calorifugeage des installations de froid, vous limiterez les déperditions de froid et éviterez par la même occasion les problèmes de condensation.

Quels sont les réels avantages de ce procédé ?

Le calorifugeage de la tuyauterie apporte plusieurs avantages dont le premier est certainement la maîtrise des températures dans votre réseau d’eau chaude. L’isolation protège en effet les canalisations de la température ambiante pour ainsi conserver la chaleur (ou le froid) de l’eau, quelle que soit la longueur d’acheminement.

Vous pourrez également réaliser des économies d’énergie considérables en supprimant les déperditions thermiques. Selon les études, l’installation de cette isolation permet de réaliser jusqu’à 10 % d’économie énergétique par an,

La réalisation du calorifugeage est recommandée si votre réseau de canalisation passe par des pièces non chauffées (garage, buanderie…), mais également si les points de chauffage et les pièces à approvisionner sont éloignés.

L’essentiel à savoir pour réussir le calorifugeage

Pour garantir la réussite de l’installation, certains conseils sont à connaitre. D’abord, sachez que l’isolation peut être réalisée avec différents matériaux : coquilles ou bandes en fibres minérales, manchons de mousse en plastique… Le choix du matériau dépend généralement du diamètre des tuyaux, de l’épaisseur de l’isolant et sa conductivité thermique.

Plusieurs catégories de calorifugeage sont définies par la législation ; elles vont de 1 à 6. Plus elle est élevée, plus l’isolation est efficace. Afin de garantir les performances de l’installation, un calorifugeage de classe 2 est le minimal requis. Mais pour un bâtiment basse consommation d’énergie (ou BBC), un calorifugeage de catégorie 4 est recommandé.

Outre l’isolation, d’autres astuces pratiques sont également à connaitre pour optimiser l’acheminement d’eau chaude tout en réduisant les déperditions thermiques : installer les canalisations dans des zones chauffées et raccourcir le réseau de canalisations (ce qui réduira aussi les frais lors de l’installation). En ce qui concerne l’eau chaude sanitaire, pensez à poser les équipements (chauffe-eau et chaudière) au plus proche des points de distribution. En plus de limiter les pertes, cela réduit également l’attente d’eau chaude en cas de besoin.

 

Trouver un spécialiste des chaudières à gaz en ligne
Comment trouver un artisan qualifié pour votre chaudière ?